Le plan de mobilité entreprise : êtes-vous prêts ?

La mobilité de demain avec BMA

À compter du 1er janvier 2018, toutes les entreprises comptant plus de 100 salariés sur un même site devront disposer d’un plan de mobilité. Pas de panique : cela vous laisse un peu plus d’un an pour vous y mettre… mais il ne va pas non plus falloir traîner des pieds !

Le plan de mobilité entreprise (PDE), késako ?

Voté dans le cadre de l’article 51 de la Loi sur Transition Energétique pour la Croissance Verte, le PDE prévoit que chaque entreprise dispose d’un plan de mobilité si cette dernière compte plus de 100 salariés sur un même site. En clair, une société de 10 000 membres avec 10 sites de 1000 employés se verra dans l’obligation de mettre en place ce PDE, là où une structure de même taille comptant 1000 sites de 10 salariés n’aura pas cette obligation.

Cela dit, même si vous n’êtes pas concernés, rien ne vous empêche d’en mettre un en place : vous avez tout à y gagner ! Œuvrer en faveur d’une meilleure mobilité, c’est faire un geste :
– pour l’environnement : un bus équivaut à 40 voitures en trafic, et produit 9 fois moins de gaz à effet de serre,
– pour le portefeuille : un trajet de 20 km en voiture coûte 16 euros, contre 1,15 € en transport en commun,
– pour la santé : contrairement aux idées reçues, les cyclistes sont 2 à 3 fois moins exposés à la pollution qu’en voiture,
– mais aussi pour le confort au quotidien : en voiture, vous roulez en moyenne à 14 km/h, en vélo, à 15 km/h… sans oublier que les transports en commun, c’est moins de stress !

Quelles mesures peuvent entrer dans le PDE ?

Pour améliorer la mobilité de vos salariés, beaucoup d’options sont possibles. Par exemple, vous pouvez simplifier l’accès à une restauration collective, ou encore encourager le télétravail : une solution qui allie déplacement limité et confort !

Également à votre portée : faire la promotion du vélo, en mettant en place des stationnements adaptés et sécurisés, améliorer l’accès aux piétons, favoriser l’utilisation des transports en commun ou du covoiturage, ou encore adapter les horaires de travail, afin d’aligner les calendriers aux besoins personnels des salariés, ainsi qu’aux plannings de transport.

Un PDE aujourd’hui très centré sur les déplacements domicile-travail… Cependant, les flux de mobilité traversent l’entreprise. Vous envisagez le PDE comme un booster d’innovation ? Nous aussi ! Contactez-nous pour en parler.

Lecture complémentaire : Complémentarités PDE – BMA. Document de travail – 6 juin 2016

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *