Les mobilités en débat !

Pour avancer ensemble en 2017, nous avons imaginé une fin d’année 2016 consacrée au débat, à l’échange et au partage.

Le thème ? La mobilité, comment l’envisager autrement et l’inscrire plus directement en lien avec avec nos activités quotidiennes : travail, formation, culture, commerce, santé…

L’objectif ? Partir des enjeux de chacun — entreprises, institutions, citoyens, partenaires … — et poser la première pierre d’un cheminement pragmatique pour mieux gérer la mobilité. Considérer la mobilité, c’est considérer la performance d’être moins contraints par un temps inutile lié aux déplacements : nous le savons parce que nous avons expérimenté et testé durant 3 ans différents dispositifs auprès d’acteur variés et de structures de toutes tailles. À différentes échelles, la mobilité nous concerne tous !

La mobilité en débat, étape 1 : Rejoignez-nous sur Twitter avec #Radiomobilité !

Le compte Twitter de BMA sera entièrement dédié au débat jusqu’à la fin de l’année. Chaque semaine, nous échangerons autour d’un thème majeur sur les mobilités que vous pourrez d’ailleurs nous suggérer. Nous jouerons les animateurs de débat en ligne, vous pourrez nous solliciter et poser vos questions autour de hashtags spécifiques. Et ça commence dès le 8 novembre avec le hashtag #RadioMobilité, qui amorcera le débat à partir de tout ce que vous avez à dire sans avoir jamais osé le dire ! Vous pourrez l’utiliser pour poser vos questions, partager vos actions ou source d’inspiration.

La mobilité en débat, étape 2 : Le séminaire-débat

Le 16 décembre à Paris, le débat se concentrera sur une journée autour de 3 questions : pourquoi la mobilité n’est pas qu’une question de transport ? Pourquoi la mobilité n’est pas une solution en soi mais un levier pour penser et réaliser son activité autrement ? Comment décideurs d’entreprises et de territoires peuvent s’approprier  ensemble cette nouvelle culture de la mobilité ?

Aujourd’hui, pour faire face à la congestion, à la pollution et ses effets sur la santé publique, aux coûts qui deviennent des freins à l’emploi… les professionnels de la mobilité proposent des réponses qui sont pour l’essentiel des véhicules moins polluants et plus autonomes, et l’accès à des services qui facilitent le partage de véhicules.

Et si ces réponses ne jouaient finalement qu’à la marge ? Et si leur mise en œuvre qui implique une bonne dose de patience dissuadait les bonnes volontés tant il est compliqué  de changer les habitudes ? Et si en définitive les bienfaits de la mobilité étaient ailleurs ?

La mobilité en débat, étape 3 : Le bilan

Pour terminer cette année, nous ferons un bilan du fruit de nos échanges. Nous le mettrons à votre disposition dans un format dont nous pouvons déjà discuter ensemble. Une infographie ? Un dossier ? Un logigramme ? Dans tous les cas, ce bilan sera simple et accessible, une invitation à passer de la théorie à la pratique, de la discussion en ligne à l’action sur le terrain.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *